Druide : Le druidisme ou l’art de la connaisance des Dieux

Beaucoup d’entre nous connaissent le célèbre druide Panoramix de la célèbre bande dessinée. Mais qui sont vraiment les druides ? Vaste question…

qui sont les druides

Et si certains considèrent le druidisme comme datant d’un autre âge, reconnaissons que leurs enseignements s’intègrent parfaitement dans les préoccupations actuelles : l’écologie, la santé etc….

 Qu’est ce qu’un druide ?

Un druide « le très savant » était beaucoup plus qu’un prêtre celtique. En effet, c’était un personnage sacré., un intermédiaire entre les dieux et les hommes. D’ailleurs, son savoir s’étendait bien au-delà du spirituel .

Jules Caesar dans « la guerre des Gaules « indiquait que les druides éduquaient certains élèves pendant 20 ans !

  • Devins
  • Mages
  • Historiens
  • Juges
  • Guérisseurs
  • Médecins
  • Mathématiciens
  • Numérologue (J’aborderais le thème de la numérologie dans un prochain article)
qui sont les druides

Les druides étaient les garants et les responsables de la transmission de tous les savoirs. Malheureusement, les savoirs druidiques se transmettaient oralement. Certains pensent qu’ils transmettaient leurs connaissances à travers des poèmes. Après la guerre des Gaules, les druides furent pourchassés. En outre, seul le nom d’un druide nous est parvenu « Diviciacos » ami de Cicéron

Une philosophie de vie moderne

La religion celtique ( il est difficile d’utiliser le terme de religion pour les gaulois) était polythéiste. On dénombre dans les tribus gauloises pas moins de 2500 divinités ! Chaque tribu avait ses dieux. Mais quatre Dieux au moins  dominent dans le panthéon celtique. Aussi, ces noms changeaient d’une région à l’autre

  • Teutatès ou Toutatis un dieu guerrier par excellence. On rapporte des cas de sacrifices humains au Premier siècle de notre ère
  • Taranis connu dans les autres mythologies sous les noms de Zeus , Jupiter ou Thor. Il était le dieu du Ciel maitre de la foudre et du tonnerre
  • Bélénos était célébré le premier mai pour signifier le passage de la saison sombre à la saison lumineuse
  • Epona ou Belisama qui devint La Morrigan en Irlande et plus tard La fée Morgane déesse de la guerre et de la souveraineté
druidisme

D’autre part, les gaulois croyaient en l’immortalité de l’âme et en la réincarnation. Tout lieu dans la nature pouvait être un lieu cultuel. De plus, chaque druide s’identifiait à un arbre pour décrire ses qualités et ses défauts

 La place des femmes chez les druides

Naturellement les femmes pouvaient devenir druidesse ou « femmes fortes » ou « sages » d’où le terme de sage-femme. De plus, elles étaient spécialisées dans la divination et la médiumnité. En effet, on considérait que la femme avait plus de réceptivité que l’homme pour entrer en contact avec l’au-delà.

Elles étaient puissantes et avaient le pouvoir de domestiquer la violence des flots. D’ailleurs, toute femme pouvait ainsi être druidesse comme elle pouvait exceller dans le métier de guerrière. À ce propos, l’île de Sein était le lieu traditionnel d’inhumation des druidesses. 

Lorsque l’église décréta que ces femmes étaient des sorcières des pans énormes de savoirs ancestraux disparurent avec elles

Leur serpe avait elle une lame en or ?

La fameuse serpe d’or de Panoramix que l’on devrait appeler faucille ou Vougue. La serpe est aussi célèbre que le chaudron de potion magique. Malheureusement il était impossible que la serpe puisse être en or. En effet l’or est un métal trop fragile. Par ailleurs, l’or ne permet pas de couper des matières durs et encore moins les fameuses branches du gui

Cette faucille en forme de lune avait juste une vocation spirituelle. En effet, sa signification était le modelage de l’esprit comme on taille un arbre avec les connaissances

Les connaissances des druides étaient immenses et précieuses. Si nous parlons souvent de l’origine grecque de certains de nos savoirs, gardons à l’esprit que les druides connaissaient également la valeur des nombres. Les druides appliquaient  les théories pythagoriciennes dans l’art et les monuments

La numérologie était utilisée pour la divination et ils connaissaient déjà le pouvoir des pierres

L’oursin fossile des druides ou l’origine du Pentacle ?

Ce fossile en forme de fleur à cinq branches jouissait de la même valeur spirituelle que le Saint Graal. D’ailleurs, les celtes pensaient que c’étaient des œufs de serpent qui apparaissaient pendant les mois d’été. Leurs œufs étaient le résultat de l’union des énergies.

enseignement druidique

Pour conserver leurs pouvoirs magiques, ils ne pouvaient être ramassés que pendant une certaine phase de la lune. En outre, ils renfermeraient les connaissances du monde. Ce seraient un talisman puissant contre les poisons et permettraient d’obtenir la faveur des puissants

On a retrouvé ces oursins dans certains tertres celtes en France. En France Aujourd’hui, on qualifierait d’excentrique celui qui se dirigerait vers la voie du druidisme. Pourtant, n’est ce pas une forme de sagesse ? En Irlande être druide ou druidesse n’est pas symbole de railleries ou d’excentricités. Bien au contraire, les druides sont les gardiens d’un savoir ancestral. Ce savoir est aussi le notre car nous partageons la même culture celtique

Laisser un commentaire